Skip to Content
Permis de sages-femmes

La profession de sage-femme est une profession de la santé réglementée au Manitoba et le titre de « sage-femme » est protégé. Cela signifie que toute personne au Manitoba qui pratique la profession de sage-femme ou qui s’identifie comme sage-femme doit être inscrite auprès de l’Ordre des sages-femmes du Manitoba.

Des renseignements sur l’inscription au Manitoba sont disponibles auprès de :

Ordre des sages-femmes du Manitoba
500, avenue Portage, bureau 230
Winnipeg (Manitoba) R3C 3X1
Téléphone : 204-783-4520
Télécopieur : 204-779-1490

Le Canadian Midwifery Regulators Council [anciennement le Consortium canadien des ordres de sages-femmes] est un organisme national réunissant toutes les administrations canadiennes qui réglementent actuellement la profession de sage-femme. L’organisme, dont le siège social et le secrétariat sont situés à Winnipeg, partage des locaux avec l’Ordre des sages-femmes du Manitoba (ci-dessus). Vous trouverez plus d’informations sur la réglementation et l’exercice de la profession de sage-femme partout au Canada sur leur site Web.

Pour celles qui ont reçu leur formation de sage-femme à l’extérieur du Manitoba, le site Web du gouvernement du Manitoba sur l’immigration fournit des renseignements sur les exigences d’inscription . L’Ordre des sages-femmes du Manitoba fournit également des renseignements sur les conditions d’inscription.

Pour de plus amples renseignements sur la profession de sage-femme au Manitoba, veuillez consulter la Midwives Association of Manitoba (MAM [association des sages-femmes du Manitoba]). La MAM est l’association professionnelle des sages-femmes du Manitoba et travaille activement à la croissance et au soutien de la profession de sage-femme au Manitoba pour :

  • Réunir en un seul organisme toutes les sages-femmes qui exercent au Manitoba;
  • Promouvoir la profession de sage-femme au Manitoba;
  • Plaider en faveur du financement public des services de sages-femmes à l’échelle de la province;
  • Protéger les intérêts des sages-femmes et des sages-femmes étudiantes;
  • Offrir des possibilités de formation continue aux sages-femmes;
  • Faire pression pour les programmes d’éducation des sages-femmes;
  • Participer activement à la communauté nationale et internationale des sages-femmes;
  • Protéger l’autonomie des sages-femmes.

Aussi, consultez l’Association canadienne des sages-femmes (ACSF).